Il est souvent difficile pour les parents de déterminer si son enfant ou son adolescent nécessite une consultation psychologique.

Les façons dont un enfant ou un adolescent peut manifester une difficulté a laquelle il est confronté et qu'il n'arrive pas à résoudre sont nombreuses, et tenter d'en donner une liste serait illusoire.

Le meilleur élément de réponse à la question "faut il consulter" est détenu par les parents car ce sont eux qui connaissent le mieux l'enfant et qui en sont responsables.

Ainsi, toute manifestation dans le comportement ou dans la pensée d'un enfant ou un adolescent qui peut paraître inhabituelle ou inquiétante à l'entourage peut donner lieu à une consultation. Un professionnel pourra ainsi vous donner un avis et vous proposer, si cela est nécessaire, un accompagnement thérapeutique.

 

Dans quelles situations consulter?

- votre enfant a changé brutalement

- votre enfant ne vous écoute jamais et vous ne savez plus quoi faire avec lui

- votre enfant ne se comporte pas comme il faudrait à l’école

- des événements familiaux semblent avoir perturbé votre enfant (naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, déménagement, changement d’école, maladie, divorce des parents, perte d’un grand parent, autre deuil …).

Le psychologue peut aider votre enfant à mettre du sens sur son conflit intérieur, sur son malaise, et à le dépasser pour retrouver un nouvel équilibre.

Il faut tout un cheminement pour déterminer l’origine du malaise d’un enfant, et ce malaise peut s’exprimer de différentes façons :

-des troubles du langage (acquisition et utilisation)

-des difficultés relationnelles (isolement, inhibitions, conflits permanents...)

-des comportements agités ou agressifs inhabituels

- des troubles de l’apprentissage, une chute des résultats scolaires

- des troubles du sommeil

- une perte de la propreté (énurésie, encoprésie)

- des peurs intenses, des phobies

- des troubles du comportement alimentaire

Comment se déroule la thérapie ?

Lors de la première consultation, l'enfant est reçu avec ses parents afin qu’ils s’expriment sur les questions ou difficultés rencontrées. Dans le cas où les parents sont séparés le contact est pris si possible avec l'autre parent.

" Il s'agit pour le psychologue de tenter de comprendre la difficulté actuelle de l'enfant et d'en retracer l'histoire (début du trouble, évolution, impact sur l'entourage) sans porter de jugement sur les parents ou l'enfant" (Françoise DOLTO).

Cette recherche de compréhension signifie que parents et psychologue (et l'enfant lorsqu'il est présent) sont d'égal a égal : il s'agit de comprendre ce que l'enfant tente de signifier.

L'enfant est ensuite reçu seul. Il a à sa disposition du matériel (papier, crayons, feutres, pâte à modeler, quelques jouets) avec lequel il peut, s'il le souhaite, exprimer ce qu'il a à dire.

Pendant la thérapie, certaines séances sont prévues pour faire des retours aux parents sur l'évolution thérapeutique de leur enfant.

La durée d'une psychothérapie est très variable, de deux ou trois séances à plusieurs années.

Il est très important que l'enfant soit au courant de la consultation et de l'objectif de celle-ci, sinon il ne comprendra pas pourquoi il est là et de ce fait, aura beaucoup de mal à rentrer en relation avec le psychologue.

Vous pouvez  lui dire que vous êtes inquiets pour lui, ou que vous ne savez plus comment faire et que vous souhaitez aller consulter un psychologue pour en parler...

Derniers articles

Free Joomla! template by L.THEME