Il est souvent difficile pour les parents de déterminer si son enfant ou son adolescent nécessite une consultation psychologique.

Les façons dont un enfant ou un adolescent peut manifester une difficulté a laquelle il est confronté et qu'il n'arrive pas à résoudre sont nombreuses, et tenter d'en donner une liste serait illusoire.

Le meilleur élément de réponse à la question "faut il consulter" est détenu par les parents car ce sont eux qui connaissent le mieux l'enfant et qui en sont responsables.

Ainsi, toute manifestation dans le comportement ou dans la pensée d'un enfant ou un adolescent qui peut paraître inhabituelle ou inquiétante à l'entourage peut donner lieu à une consultation. Un professionnel pourra ainsi vous donner un avis et vous proposer, si cela est nécessaire, un accompagnement thérapeutique.

 

Bien que cette période soit définie comme "une crise", il est important de prendre en compte les changements brusques comme signes d'alerte.

- retrait, isolement, désinvestissement des relations avec ses amis

- ou au contraire sur-investissement du groupe de copains au détriment des autres activités

- baisse des résultats scolaires importante

- conduites addictives (prise de drogues, d'alcool)

- conduites à risques (vols, fugues ...)

- pensées suicidaires, idées morbides

- troubles du comportement alimentaire (perte d’appétit, anorexie, boulimie...)

Les motifs ci-dessus sont des manifestations du malaise de l’adolescent.

Mais d’où viennent ces souffrances ?

 

Quelques motifs qui pourraient motiver un adolescent à consulter

- parce que vous avez des émotions qui vous débordent et que vous ne pouvez pas en parler à vos proches : colère, dégoût, angoisse, tristesse.

- parce que vous n’avez pas les mêmes attentes que vos parents et qu’ils ne comprennent pas les vôtres, que ça vous met en colère ou vous fait souffrir.

- parce que vous n’arrivez plus à parler avec vos parents, vous vous sentez en conflit avec eux.

- parce que vous n’arrivez plus à parler avec vos proches de vos difficultés, de vos peurs, peur de l’avenir, peur de ne pas avoir de copain  /copine, peur de ne pas y arriver, peur de ne pas grandir comme on voudrait, peur de ressembler à quelqu’un qu’on n’aime pas, peur de devenir adulte…

- parce que vous avez du mal à trouver votre place, parce que vous vous sentez différent des autres. Ils vous agacent et vous vous sentez seul.

- parce que vous avez peur des examens, peur d’échouer, peur des conséquences sur l’avenir, parce que vous n’avez pas confiance en vous.

- parce que vous avez subi une perte : perte d’un copain, deuil, maladie, déménagement…

Les émotions trop importantes provoquent un malaise et étouffent la capacité de réfléchir. On n’est plus en accord avec soi-même et on n’arrive plus à dire ce qu’on veut vraiment.

Le psychologue propose un espace de parole, bienveillant, non jugeant. Cette possibilité de « tout dire » même et surtout ce que vous n’osez pas dire à vos parents, vos amis, va permettre de débloquer vos émotions.

ll vous accompagne dans l'expression de votre souffrance, peu à peu la capacité de penser, faire des liens vont revenir. Ainsi vous pourrez y voir plus clair sur vos attentes, comprendre d'où viennent vos craintes, clarifier votre situation, trouver des stratégies pour aller mieux.

Derniers articles

Free Joomla! template by L.THEME